Les innovations peuvent être réparties en trois catégories :

  • Les innovations ex nihilo,
  • Les innovations radicales,
  • Les innovations incrémentales.

L’innovation ex nihilo

Apporte une nouveauté absolue, il n’y avait rien avant elle (exemples : le pense-bête Post-It ou le tourisme spatial avec l’avion-fusée SpaceShipOne). Selon le besoin plus ou moins latent auquel elle répond, la réaction du marché peut être longue à venir.

L’innovation radicale

Crée une rupture par rapport à l’existant. Cette rupture peut être récompensée par une prise de marché notoire, d’autant plus que les règles du jeu sur le marché en question sont connues, même si elles peuvent évoluer à cette occasion.

L’innovation incrémentale

Se définit à une plus petite échelle et consiste, seulement, à améliorer de manière sensible un produit ou un service existant. La réussite sera dans le différentiel (performance/qualité/prix) entre l’existant et le nouveau[*].

En savoir plus