Le terme « biodiversité » est la contraction de biologique et de diversité. Apparu dans les années 1980, il désigne la variété des éléments constitutifs du vivant. La biodiversité regroupe à la fois les différentes espèces et formes de vie (animales, végétales, entomologique et autre) et leur variabilité c’est-à-dire leur dynamique d’évolution dans leurs écosystèmes.

La notion même de biodiversité est complexe, car elle comprend trois niveaux interdépendants : la biodiversité génétique, la biodiversité spécifique et la biodiversité écosystémique.

  • la diversité des milieux de vie à toutes les échelles : des océans, prairies, forêts… au contenu des cellules (pensons aux parasites qui peuvent y vivre) en passant par la mare au fond de son jardin ou les espaces végétalisés en ville ;
  • la diversité des espèces (y compris l’espèce humaine) qui vivent dans ces milieux, qui sont en relation les unes avec les autres (prédation, coopération…) et avec leurs milieux de vie ;
  • la diversité des individus au sein de chaque espèce : autrement dit, nous sommes tous différents ! Les scientifiques parlent de diversité génétique pour ce troisième niveau.

Préserver la biodiversité, c’est préserver les liens et les interactions qui existent dans le monde vivant.

En savoir plus